J

UAN CARRILLO est pour nous, ses amis de l’Ordre International des Arts et des Lettres, le magicien de la peinture. Il passe avec la même aisance picturale du paysage triste de l’hiver aux jours ensoleillés de l’été. A la vue de ses œuvres, l’admirateur éclairé voit surgir son nom à travers les  délicates touches de son pinceau magique. Il sait choisir les  tons lumineux et pleins de poésie, que l’œil admire sans se fatiguer. Son art et son talent ne sont pas à démontrer, ils attirent le regard et nous pétrifient dans une contemplation quasi mystique devant la perfection de ses personnages et de ses paysages, auxquels il sait donner vie et beauté. 

Si l’Espagne a donné au monde de grands maîtres en cet art difficile, Juan Carrillo est un digne continuateur contemporain. 

Peut-être est-il prématuré d’affirmer ceci à notre époque, où la médiocrité de certains prétend lutter contre les vrais talents. 

Son sens de la créativité et de l’harmonie des couleurs aux touches suaves et parfois violentes, sont la marque du vrai génie. 

Juan Carrillo sait demeurer en dehors de certaines règles imposées par la technique, pour affirmer à travers ses œuvres, sa vraie personnalité, son talent, et la précision de sa vue en ce monde en perpétuel changement. 

Juan Carrillo est un créateur. Sa perfection dans le choix des thèmes et leur réalisation est l’empreinte indélébile du futur grand maître. 

Pour les futures générations il aura marqué son époque.   

C’est le souhait que je formule : voir un jour son nom entre les grands peintres espagnols au firmament international.

                                                                                                                                                                                 MARCEL ROSSI,

                                                                                                                                                              Grand Maître de l'Ordre Internationale des Arts et Lettres.

 

 

 

Retour à CRITIQUES